Conte soufi : la Peste et la peur

Note utilisateur:  / 1
MauvaisTrès bien 

 

En ces temps tragiques de Coronovirus, nos anciens avaient hélas déjà affrontés ces épidémies qui revenaient de manière cyclique. Ici un conte Soufi.

 
Conte Soufi : la Peste et la peur

Nasruddin et la peste.

« La peste était en route pour Bagdad quand elle a rencontré Nasruddin.
- Où vas-tu? demanda Nasruddin.
La peste répondit:
- A Bagdad tuer dix mille personnes.
Plus tard, la peste croisa de nouveau Nasruddin.
Très en colère le soufi lui dit:
- Tu as menti. Tu as dit que tu tuerai dix mille personnes et tu en as tué cent mille.
Et la peste répondit:
- Je n’ai pas menti, j’en ai tué dix mille, les autres sont morts de peur».

Conte de la tradition soufi.