La prophétie de Notre Dame de Paris

Note utilisateur:  / 0
MauvaisTrès bien 

Pour revenir sur cette coïncidence entre l'incendie de Notre Dame de Paris et l'épidémie de coronavirus, voir l'article sur La Couronne du Christ, d'autres synchronicités troublantes avec la situation actuelle sont apparues.

Nous savons tous que le Christ est mort crucifié. Mais nous oublions qu'il est en fait mort d'asphyxie suite à sa cruxifiction. De quoi meurent les malades du coronavirus, ce syndrome de détresse respiratoire aïgu, si ce n'est d'asphyxie ?

En France, nous avons été mis en confinement pendant deux mois. Mais le quartier de la cathédrale Notre Dame de Paris a aussi été mis en confinement pour pollution au plomb suite à l'effondrement de sa flèche (épi). Plusieurs écoles, collèges et lycées du quartier ont dû être traités. On voit sur la photo ci-dessous des hommes en combinaison d'astronaute pulvérisant un liquide. Cela ne vous rappelle rien ?
http://www.francesoir.fr/actualites-france/plomb-notre-dame-les-ecoles-parisiennes-depolluees-grands-frais

 

Confinement ND Paris 

Est-ce que l'effondrement de l'épi de Notre Dame sur la Couronne du Christ (Corona Spinea) en mondovision était le signe envoyé sur le péril de ce coronavirus, nous enjoignant comme au temps des cathédrales, à reconstruire et achever au plus vite les travaux de Notre Dame de Paris, notre patrimoine commun, pour éradiquer ce virus de la terre, notre ennemi commun ?

Pour mémoire, cette reconstruction était voulue en cinq ans par le Président de la République. Problème, ce même coronavirus a stoppé les travaux... car il est compliqué pour les ouvriers de respecter les gestes barrières...

 

ND Paris

Photo de Pierre-Louis Besombes. Tous droits réservés.

N'oublions pas que tout près de Notre Dame de Paris, une célèbre malédiction aurait été lancée par le Grand Maître des Templiers Jacques de Molay au Square du Vert-Galant.

"Après sept ans d'emprisonnement et de torture, le Grand Maître Jacques de Molay fut condamné, lui et son second Geoffroy de Charnay, à être brûlé vif, le 19 mars 1314 sur l'Île de la Cité à Paris. Ils demandèrent à avoir le visage tourné vers la cathédrale Notre-Dame pour prier leur Sainte Patronne, la Vierge Marie. Un chroniqueur relata qu'on les vit si résolus à subir le supplice du feu qu'ils forcèrent l'admiration de tous.

La malédiction prononcée par Jacques de Molay sur son bûcher s'abattit sur la dynastie des Capétiens et les principaux commanditaires de ce complot. "Pape Clément, Roi Philippe, avant un an je vous cite à comparaître au tribunal de Dieu pour y recevoir votre juste châtiment ! Maudits ! Maudits ! Tous maudits  jusqu'à la treizième génération !"

Le Pape Clément V mourut dans l'année, le 20 avril 1314 d'étouffement. Et le Roi Philippe Le Bel fut victime d'un accident de chasse mortel et rendit l'âme le 29 novembre 1314. Les trois fils de Philippe Le Bel disparaîtront dans les quatorze ans sans laisser d'héritiers mâles, mettant ainsi fin à la dynastie des Capétiens directs. Ces problèmes de succession après la mort du dernier fils de Philippe Le Bel, Charles IV Le Bel en 1328 entraîneront la guerre de Cent Ans entre la France et l'Angleterre." Extrait de mon roman historique Le Templier et la Sainte Lance.

Si nous appliquons treize générations, nous arrivons autour de 325 ans (une génération étant équivalent à peu près à 25 années), soit au règne de Louis XIII en 1639. Il faut plutôt chercher du côté de la symbolique du nombre treize chez les Templiers qui est grandement associée à leur arrestation du vendredi 13 octobre 1307. Ce jour là une opération de police diligentée par le roi Philippe Le Bel allait signer la fin des Templiers mais le début de leur légende. C'était la première fois qu'une opération d'une telle envergure était organisée dans le Royaume de France, envoyant en prison quelque quinze mille Templiers.

C'est probablement depuis ce fait historique gravé dans la mémoire populaire que le vendredi 13 est un jour qui porte malheur pour les superstitieux. L'origine du vendredi 13 viendrait aussi du fait que le Christ soit mort sur la croix un vendredi et qu'ils étaient treize à table lors de la cène, le traître ayant été le treizième convive, Judas.

Nous avons deux vendredi 13 dans l'année 2020. Le premier a eu lieu le vendredi 13 mars. Le lendemain, le Premier ministre annonçait les premières mesures de confinement : fermeture des restaurants, bars, théâtres, cinémas... Toujours en vigueur depuis. Le mardi 17 mars, le confinement devenait complet jusqu'au lundi 11 mai. Alors malédiction du vendredi 13 ou non ?

L'une des missions des Templiers était de protéger les pélerins sur la route de Jérusalem mais aussi d'assurer la garde des Saintes reliques tels que le Saint Suaire, des fragments de la Vraie Croix, la Sainte Lance et ... la fameuse Couronne d'épines. La plupart de ces reliques ayant été volés aux Byzantins lors du sac de Constantinople en 1204 par les Croisés. Les Templiers avaient donc été les gardiens de cette Couronne d'épines. En mourant sur son bûcher, la dernière prière de Jacques de Molay a peut-être été pour la Couronne d'épines portée par le Christ, déposée tout près de là, dans la Sainte Chapelle construite par Saint Louis pour abriter les Saintes reliques.

 

Pour en savoir plus sur les synchronicités, je vous invite à vous reporter à mon ouvrage : "Les Coïncidences Fantastiques de Spiris, ou le Hasard a-t-il un sens ?" Editions Quintessence.