1304 La Terre Sainte est perdue.

Une mission de la dernière chance commandée par le chevalier Adhémar et le sergent Bohémond, est envoyée depuis le Royaume de Chypre par le Grand Maître, Jacques de Molay. Il leur faut retrouver la Sainte Lance. Cette relique qui aurait percé le flanc du Christ serait dotée de pouvoirs magiques. Elle a délivré Antioche et aurait aidé des Rois et des Empereurs.

Les Templiers en plein territoire ennemi, devront échapper aux farouches cavaliers Mamelouks, aux Turcs Seldjoukides, à la dangereuse secte des Assassins...

Une quête haletante qui vous entraînera de la Principauté d'Antioche au Comté d'Edesse, jusqu'à la mythique basilique Sainte Sophie de Constantinople.

Chamans à Sagres

Note utilisateur:  / 0

Au fin fond de l'Europe, à la pointe la plus occidentale à Sagres, lors du paléolithique des Chamans avaient investis ces lieux afin d'y accomplir des cérémonies pour entre autre tenter de communiquer avec les esprits de leurs défunts. L'endroit est d'une farouche beauté, souvent envahi par les brumes et un vent glacial.

Sagres

 

C'est d'ici que sont partis les explorateurs portugais sous Henri le Navigateur.

Menhir

Menhir de Raposeira

Sagres 2

Chamans à La Ciotat

Note utilisateur:  / 0

Lorsqu'ils sont arrivés à La Ciotat par bateau les Phocéens ont été interpellé par la forme particulière du rocher surplombant la ville de La Ciotat (La Cité). Ils l'ont de suite dénommé Kitaristes Akron, soit le Bec de l'Aigle avec sa tête et ses ailes caractéristiques. Cela a donné Cytharista pour les romains, Cytharista étant l'ancien nom de Ceyreste.

 

Bec de lAigle

Les chamans avaient investis ce lieu il y a très longtemps. Il y a 15 000 ans, en pleine période glaciaire c'était un vaste territoire de chasse avec de troupeaux de bisons, des aurochs, des bouquetins, mais aussi des phoques, comme le montrent les représentations pariétales de la grotte Cosquer à Cassis. Il y a 15 000 ans le niveau de l'eau était en effet cent mètres plus bas. Le golfe de La Ciotat était sous la neige et la glace. Les tribus nomades de l'époque avaient ainsi accès à pied à ces nombreuses grottes, telle que celle du Trou du Diable. Même si la grotte Cosquer représentait en quelque sorte leur "cathédrale".

 

Trou du Diable

Grotte du Trou du Diable

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn